dimanche 1 mars 2015

"L'Oxygène Veuf" : comment tâter le pouls de l'univers ?

par Jean-Jacques COURTEY, Docteur en Géographie Economique,
traduit et adapté de l'anglais par lui-même
____________________________

Cet article fut publié en anglais le 30 juin 2014 sous le titre : ""Widower Oxygen" : how to sound out the pulse of Universe ?"
Il est intéressant de le traduire alors que périodiquement des gouffres ou de gros trous béants dans le sol ou la chaussée, apparaissent de ci de là à la surface de la planète (USA l'année dernière, ou Russie cette semaine, aux alentours de Novossibirsk en Sibérie, voire Séoul en Corée du Sud il y a quelques jours jours également...), au-dessus de grosses poches souterraines de Méthane qui s'ouvrent soudainement : il pourrait s'agir d'une sorte de mécanisme de rééquilibrage de la Nature, pour faire disparaître le trop-plein d'Oxygène dans une aire d'environnement saturée.

                                                     ***********

Aujourd'hui, nous allons aborder une énigme, l'énigme de la Nature.
La Nature est vivante, tout comme la Terre, et elle nous parle. Même si les gens refusent d'écouter, ou en sont incapables, la Nature cherche tout de même à se faire mieux comprendre.
Nous allons essayer d'être aussi clair que possible, même si le sujet est difficile d'accès, et n'obéit pas aux règles euclidiennes limitées que l'on enseigne à nos ingénieurs et à nos scientifiques pour les isoler du vaste Univers.
Cet aspect des choses est particulièrement observable dans les pays cartésiens, les autres étant beaucoup plus adaptables.
"L'Oxygène veuf" est la clé pour comprendre la Terre et l'Univers plus vaste. Que signifie donc cela ?

Habituellement, sur notre planète, un atome d'Oxygène essaie naturellement de se connecter avec deux atomes d'Hydrogène, et cela produit de l'eau (H2O). C'est pourquoi, l'élément le plus répandu sur Terre est l'eau : les océans et les mers représentent 70% de sa surface, comme si l'eau constituait le "sang" de notre planète. Egalement, le corps humain est fait de 75% d'eau. Et il en est de même pour les autres mammifères, entre autres.
"L'Oxygène veuf" est le nom d'un atome qui a perdu sa molécule associée. Laissé seul, lorsqu'il est dans l'atmosphère, il ne suit pas le cycle précédent, et crée par exemple un autre élément en expansion: l'Ozone ! Cela se produit sous l'influence des radiations du Soleil qui ionisent l'atmosphère de la Terre, et aboutit à la création de la formule O3, l'Ozone ainsi nommée avec sa fameuse couche.
En d'autres termes, cet atome stressé suit une logique différente en se connectant avec lui-même, c'est-à-dire deux autres atomes d'Oxygène. A travers l'énorme développement des "pluies de convection", il peut être ionisé et rester dans la haute atmosphère, au lieu de tomber sur le sol sous forme d'eau. Ou encore, lorsqu'il s'agit d'eau, elle tombe sur le sol, mais ne le pénètre pas automatiquement, à cause d'un curieux différentiel de température.
Juste pour donner un nombre, il y a 333 000 km3 de vapeur d'eau qui s'élèvent des océans chaque jour.

Si l'on prend en compte la "Contre-théorie" de l'Involution des êtres humains, pas encore popularisée, il est facile de comprendre que l'homme et la femme modernes perdent les aptitudes de la  ou des génération (s) précédente (s). Le cerveau de l'être humain moderne est réduit de 15 ou de 20 %, si on le compare juste à celui de l'homme de Cro-Magnon, et cette involution continue silencieusement.
Derrière les grands mots, nos sociétés sont beaucoup plus violentes et destructrices de la Nature que les précédentes, et ceci sur une échelle massive.
Et ce mouvement est en réalité encouragé par la couardise, et l'importance croissante donnée à l'intérêt personnel et à la compétition - même dans les situations les plus stupides. Inévitablement, le but vers lequel tendent de plus en plus les êtres humains modernes, d'être capables de se comporter comme des robots envers de faux "Annunaki" en ne ressentant rien - si ce n'est des émotions programmées -, devient une réalité  : la nouvelle réalité d'une vie de tous les jours absurde, pour laquelle ces derniers paieront le prix fort, à la fin.
C'est triste et profondément ridicule, mais c'est un fait. Il se pourrait que l'homme bionique ou les créatures transhumaines soient plus humains que les humains, ce qui constitue une grand paradoxe.
Cela mène-t-il à plus d'efficacité et de pouvoir du côté humain ? La réponse est clairement NON, à cause de l'inversion qui est en marche !

De plus en plus de situations intriquées sont créées par les êtres humains à propos du climat, de la destruction de la Nature, et d'une pauvreté rampante qui croît dans le monde entier. Or les êtres humains actuels ont depuis longtemps les solutions à ce propos... qu'ils ne veulent pas absolument pas utiliser car elles profiteraient à tous.
Juste replanter des arbres par exemple est facile, pour mettre fin à la déforestation insensée et dangereuse de l'Amazonie au Brésil, le "poumon malade" de notre planète !
Cela fait des années maintenant qu'un champ magnétique anormalement bas, et même négatif, est mesuré au Brésil (et en Amérique du Sud).
La solution évidente de replanter des arbres peut aussi être appliquée dans d'autres pays, comme...la France également où les tempêtes produites par des pluies de convection de plus en plus fréquentes, causent de grandes inondations juste parce qu'aucune haie ne stoppe plus l'eau. Cette eau semble avoir aussi une remarquable difficulté à être absorbée par le sol, eu égard au volume qu'elle représente, mais également au comportement inhabituel de l'"Oxygène veuf" encore une fois.
Comme le chaud va vers le froid, si le sol est trop chaud, quelque chose ne fonctionne plus du tout.





A une époque où les pluies de convection peuvent provoquer de fréquentes tempêtes de grêle n'importe où, il serait peut être temps qu'à son tour la France reconnaisse l'existence de l''asperatus" : ce n'est pas juste une sorte d''altocumulus", mais un nouveau nuage en lui-même, un "super-nuage" en fait. Si étymologiquement "asperatus" veut dire "brutal" en latin, c'est pour expliquer pourquoi ce nuage peut très soudainement faire empirer les prévisions météo ! Donc, cela pourrait aider nos météorologistes que de s'aligner enfin sur ceux de Greenwich (Royaume-Uni), pour l'amélioration de leurs prévisions météo.
Observons seulement les gigantesques nuages de Jupiter ou les tempêtes tourbillonnaires de Vénus, et il sera facile de comprendre que quelque chose a définitivement changé dans notre univers environnant !

La conférence du Bourget (près de Paris, en France), qui doit être tenue l'année prochaine par le G.I.E.C. (Groupement Intergouvernemental d'Etude du Climat), sera certainement un haut lieu du Capitalisme Vert, derrière l'habituel "bla, bla, bla". [Rappel chronologique utile : notre article initial, en anglais, est de 2014]
Mais, il est vrai que les politiques du Climat peuvent aider à la croissance mondiale de 2 600 milliards de dollars d'ici 2030 (2,2 % par an), avec les investissements technologiques et financiers nécessaires. Et les prochaines discussions officielles viseront juste probablement à créer une nouvelle taxe et des contraintes discutables pour les gens, pour renforcer l'idéologie de "l'empreinte Carbone".
Cela créerait donc une énorme surprise, si le sujet de l'"Oxygène veuf" était abordé de façon inattendue.

Pourtant, "l'Oxygène veuf" nous parle, mais pratiquement personne ne semble l'entendre .
C'est un peu comme pour Dieu, le Créateur de la Nature.
Le pouls de l'Univers bat très fort, et aucun être humain ne peut le stopper.
Mais au moins, pouvons-nous faire l'effort de ressentir son mouvement en spirale ou en tourbillon, et essayer de comprendre que la Nature est maintenant libérée.
La Nature indomptable est le boss, et aucun être humain ne peut prendre le contrôle de son processus en vortex !

Personne n'utilisera sans doute le vieux "Repulsator" de l'autrichien Viktor Schauberger (1885 - 1958), pour recréer le cycle hydraulique complet ou nettoyer facilement les eaux polluées.
Et le seuil critique de 4°C restera probablement ignoré.
Son travail sur le processus implosif du fonctionnement de la Nature remonte à 1933, lorsqu'il le publia sous un titre accrocheur : "Notre travail insensé et stupide - l'origine de la crise mondiale".
De toute façon, personne désormais n'est officiellement capable de comprendre comment fonctionne son invention - qui utilise de l'eau (H2O) -, si l'on veut recycler avec grande facilité le CO2.

Le temps de la bonne volonté des êtres humains envers la Nature - ou plus souvent de leur mauvaise volonté -, est terminé.
La décision n'est plus la leur maintenant, qu'ils soient ou non de "pseudo-écologistes" travaillant pour le "Capitalisme Vert" et ses permis de polluer (les crédits Carbone).
Et l'empreinte de "l'Oxygène veuf" durera beaucoup plus longtemps que l'embrouillante "empreinte Carbone" !
A titre d'épilogue, si quelqu'un voit une casquette ou un tee-shirt arborant le symbole d'une truite frétillante (le symbole de Schauberger pour le principe de l'antigravitation qu'il découvrit), cela ne veut pas automatiquement dire qu'il est en face d'un pêcheur du dimanche !

Avec une interdiction controversée des sacs plastiques dans les supermarchés et les grands magasins d'ici le 1er janvier 2016, on peut se demander si la France particulièrement, n'a pas l'ambition de devenir un second royaume du Bhoutan, sans le dire ?
En vérité je vous le dis, il y a un mantra divin qui provoque un retour à l'Etat de Nature sur Terre.
Et vous en connaissez probablement déjà la moitié : le célèbre mot primal OM, que les personnes utilisent dans le yoga ou la méditation pour son grand pouvoir.
La partie manquante est "K-ASH", et le mantra complet est donc : "K-ASH-OM" !
...à ne pas prononcer ou répéter si vous n'êtes pas prêts, oups !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire